emplois saisonnier
Publié le - 1292 aff. -

Les métiers qui recrutent le plus

Pour se donner de grandes chances de trouver un emploi, il est mieux de viser les métiers qui recrutent le plus. Mais force est de constater que les jeunes diplômés n’ont pas toujours de bons repères et, dans la plupart des cas, se forment pour exercer dans des secteurs déjà saturés. Voici, pour les aider, un aperçu des métiers où les chances de recrutements sont grandes.

Les métiers du social et du grand âge

Les offres d’emploi sont très nombreuses au niveau des métiers du social. Il s’agit des fonctions consistant en général à accompagner les personnes fragilisées pour leur permettre de retrouver leur autonomie et à les conseiller. Parmi les postes les plus proposés, on peut citer les auxiliaires de vie sociale, les conseillers en économie sociale et familiale et les assistants de service social.

Les métiers du grand âge sont également pourvoyeurs d’emploi. Dans ce secteur, on a régulièrement besoin des personnes pour des aides à domiciles, des soignants, des animateurs et même des psychologues. Toutefois, certaines offres ne trouvent malheureusement pas preneurs.

Les métiers liés à la culture

D’importantes vagues de recrutements sont lancées chaque année dans les métiers liés à la culture et semblent ne pas trop intéresser les demandeurs d’emploi. Plusieurs jobs sont proposés à plusieurs niveaux comme dans les musées, dans le domaine des archives, au niveau de l’enseignement artistique et dans les bibliothèques. Il est rare de chômer après avoir obtenu un diplôme lié aux métiers de la culture.

Les métiers de l’informatique et de la communication

Les recrutements se font couramment dans le secteur des métiers de l’informatique et de la communication comme l'affirme Pole Emploi. Aujourd’hui, avec l’avènement d’internet et autres réseaux sociaux, des emplois ont été créés et ne connaissent pas la crise. Des community managers aux web designers en passant par les développeurs, les possibilités de trouver du travail dans les métiers des NTIC sont grandes. Toutefois, une bonne formation s’impose au préalable, car il n’y a pas de place pour l’à-peu-près dans ce secteur.