emplois saisonnier
Publié le - 1364 aff. -

Le métier d'un contrôleur technique

Le contrôle technique d’un véhicule est différent en fonction du poids, de l’utilité et du type de chaque véhicule. En général, ceci se résume sur la vérification des constituants du moteur, du réservoir, de la carrosserie, du freinage, de la direction, de la visibilité, de l’éclairage et des feux de signalisations, de la liaison du véhicule au sol, du taux de pollution et du bruit que le véhicule émet et divers test supplémentaires pour les véhicules à moteur diesel. Cette fonction nécessite alors une très large compétence et c’est pour cela qu’il faut bien tenir compte des attributions et missions du contrôleur technique vu que la circulation de votre véhicule dépende de lui et de ses fonctions.

Description du métier

Il est à signaler que le contrôleur technique n’est ni un garagiste ni un mécanicien. Il est un diagnostiqueur en application de la législation sur la sécurité routière et dresse un bilan de santé des véhicules de plus de 4 ans. Donc, ce n’est dans pas ses fonctions d’effectuer les réparations nécessaires après le diagnostic du véhicule. Il examine la conformité des règles des véhicules qui lui sont confiés et cela avec plusieurs points de controle technique prix possible selon chaque véhicule et selon leur type et à un prix. Ce métier recouvre également un aspect administratif et commercial et rédigé pour un client un rapport de contrôle précisant les anomalies constatées et les réparations à effectuer pour le bon déroulement du véhicule et pour réduire les accidents routiers. Après approbation du véhicule, si cela n’est pas en rapport de la visite technique, le contrôleur attribue une vignette qu’il posa sur le pare prise avec un timbre où est écrit la lettre A dessus sur la carte grise. Dans le cas échéant, une lettre S sera attribué au conducteur et pourrait même faire l’objet d’une amende jusqu’à plus de 500 euros.