emplois saisonnier
Publié le - 1308 aff. -

Etre saisonnier à Londres, mon expérience

J’ai longtemps été séduit par Londres où les opportunités d’emploi sont nombreuses. Depuis 3 ans, je fais la navette entre cette ville et Paris pour du travail saisonnier et je dois dire que je gagne bien ma vie. J’ai choisi l’hôtellerie-restauration, car j’ai fait des formations dans ce domaine. Ayant choisi Londres, il était important au préalable de prendre des cours pour une immersion anglais, et cela a vraiment facilité mon insertion dans la ville. Mon expérience vous donnera certainement des idées qui vous pousseront à faire comme moi.

Être saisonnier c’est voyager régulièrement et faire des rencontres

Chaque année pendant la période des vacances, je quitte Paris pour Londres dans le but de trouver un emploi saisonnier. Ainsi depuis 3 ans, je voyage beaucoup et j’en tire un grand bénéfice. En effet, je fais à chaque fois de nouvelles rencontres et celles-ci ne concernent pas seulement les responsables des établissements qui m’emploient, avec qui j’ai de bons rapports. Je tisse aussi des relations avec les clients des établissements hôteliers dans lesquels je travaille.

Pendant mes emplois saisonniers à Londres, je me retrouve toujours dans une équipe composée de personnes sympathiques. Comme je suis toujours joyeux, elles aiment ma compagnie et partagent leur temps libre avec moi. Grâce au travail saisonnier, j’ai fait d’innombrables rencontres au point où il n’y a plus de place dans le répertoire de mon téléphone mobile.

Travail passionnant, rémunération attractive, mais stress au rendez-vous !

Je dois vous dire que le travail saisonnier à Londres est très passionnant. En tout cas, j’ai eu la chance de travailler à chaque fois dans de bonnes ambiances. Aussi, j’ai toujours eu droit à une rémunération intéressante, ce qui me conforte d’ailleurs à poursuivre ce genre de travail.

Mais pendant le boulot, il y a vraiment du stress dans l’air. Le travail est généralement important et demande donc de l’énergie. Ainsi pour être saisonnier, il faut absolument avoir des nerfs d’acier, car le travail se fait souvent sous pression. Moi je trouve toujours les ressources nécessaires pour être à la hauteur des attentes de mes employeurs et je suis heureux d’avoir choisi ce type de boulot.