emplois saisonnier
Publié le - 3302 aff. -

Devenir tatoueur : ça s’apprend ?

Avec l’avènement de la mode du tatouage, on s’est aperçu que parallèlement, le nombre des aspirants à ce poste, ne cesse également pas d’augmenter. La signification tatouage varie selon les raisons qui ont poussé chaque personne à se faire marquer indélébilement. Dans tous les cas, il s’avérer que cette fonction peut être occupée sans aucune formation spécifique requise. Toutefois, quelques critères doivent être respectés.

Les pré-requis pour occuper le poste de tatoueur

Certes, le poste est accessible sans aucune formation académique obligatoire, mais la loi exige que chaque aspirant à la fonction de tatoueur, suive préalablement une formation en hygiène et en sanitaire avant d’exercer. Ce n’est qu’après avoir obtenu l’attestation de cette formation qu’il est possible de travailler en tant que tatoueur.

Il faut également que le tatoueur ait des compétences certaines en dessin et quelques qualités. Il doit ainsi, être calme, être très précis dans ses gestes et capable de travailler sans stresser, être consciencieux jusque dans les plus petits détails, et aient la fibre artistique.

Comment apprendre le métier ?

Pour apprendre toutes les ficelles du métier, l’aspirant peut suivre quelques formations spécifiques toutefois, non reconnues. Durant ces formations, l’aspirant est formé à l’accueil du client et aux techniques de tatouage. Il est également possible de suivre un genre de stage en se mettant aux services d’un tatoueur professionnel bien reconnu. Pour se faire, il faut que vous vous présentiez auprès du professionnel de votre choix, avec votre book personnel. A votre intégration, il vous sera demandé de vous exercer aux opérations précédant et suivant le tatouage, de l’accueil du client, en passant par la stérilisation et le nettoyage des outils et du poste de travail, ainsi que de la peau à tatouer. Ce n’est qu’après 3 mois de stage que vous pourriez tenir une aiguille et vous exercer à vos premiers dessins. Toutefois, vous ne bénéficierez pas de la couverture d’un contrat en bonne et due forme et toutes vos conditions dépendent du bon vouloir du tatoueur professionnel. Apprendre en autodidacte est la solution la plus prisée par les apprentis tatoueurs. Toutefois, il revient assez cher pour démarrer dans le métier.