emplois saisonnier
Publié le - 1964 aff. -

Et si vous choisissiez le statut de freelance pour travailler ?

Travailler en statut freelance garantit l’indépendance, l’autonomie et la liberté. Tout freelance est un travailleur indépendant qui vend ses services à un particulier ou à une société. Dans un quelconque local ou à son domicile, il propose des prestations intellectuelles. Si vous choisissez le statut de freelance pour travailler, les quelques points suivants vous seront utiles.

La définition de statut de freelance.

Un freelance est un travailleur indépendant qui est libre d’agir entièrement sous sa propre responsabilité mais d’assurer par contre la tâche qu’on lui a proposé et qu’il a accepté de le faire. Le freelance assure la tâche dans un local de la société qui propose l’offre en utilisant les matériels de la société ou chez soi, le freelance travaille à domicile avec ses propres matériels. Les conditions sont définies à l’avance entre les deux parties, pour les rémunérations et les horaires à compléter, qui sont parfois flexibles. Il doit avoir un grand sens d’organisation, vu que c’est lui qui détermine et met en place les procédures à suivre pour une meilleure réalisation de la tâche qu’on lui a attribué, sans contraintes horaires, ni une durée légale de travail, ni même un pouvoir hiérarchique.

Les domaines touchés par le statut de freelance.

D’habitude, le freelance propose des prestations intellectuelles. Plusieurs secteurs sont possibles comme l’informatique, la communication, le coaching, le conseil aux entreprises, la formation, le graphisme, etc. En général, il travaille à son propre compte en étant infographiste, graphiste, photographe, formateur, rédacteur, traducteur, consultant ou autres. Afin d’exercer son activité professionnelle, le statut freelance doit choisir un cadre juridique en créant une société, ou en étant entrepreneur individuel. Il peut également s’associer à d’autres professionnels libéraux exerçant la même activité. Ce qui peut se faire au sein d’une société civile libérale, d’une société civile professionnelle, d’une société civile de moyens ou d’une société d’exercice libéral à responsabilité limitée.